IMG_7774

Présentation du 300L Récifal

Aquarium mis en eau début novembre 2014.

 

Technique :

Cuve :

Verre extra blanc

120cm de long x 50cm de haut x 50cm de large

sans renfort

épaisseur du verre : 12mm

Décantation :

Pas de cuve de décantation / cuve technique. Je ne me sentais pas l’âme d’un plombier, et je voulais rester sur quelque chose de simple et prouver que l’on peut faire tourner un bac d’un bon volume avec un écumeur interne.

Ecumeur :

Ecumeur interne Tunze 9012 (perso je le trouve très bien par rapport aux anciens écumeurs internes Tunze que j’ai pu avoir dans le passé, beaucoup plus silencieux et surtout plus efficace au niveau de l’écumage, sans oublier l’aspiration en surface pour éviter la formation d’un voile)

Filtration :

2 Tunze 3163 (1800L/H, aspiration basse + aspiration en surface). Dans chaque filtre ouate + résine anti PO4 (résine pour bassin, JBL PhosExPond)

Osmolation :

Tunze 3155 + cuve de 25L (l’osmolation se fait avec de la cristalline, permettant de remonter un peu certains paramètres au passage).

Brassage :

– une vortech MP40 sur la vitre de droite en haut qui brasse vers la gauche de manière alternative (max à 6 leds sur le contrôleur)

– une NewJet à 7000L/H sur la vitre de gauche au fond et tout en bas, qui brasse vers la droite derrière les PV

– les deux filtres Tunze qui brassent derrière les PV également à mi-hauteur, un sur la vitre de gauche au fond, au dessus de la NewJet et positionné derrière l’écumeur, brassant vers la droite) et l’autre placé sur la vitre de droite au fond, et brassant vers la gauche.

– l’écumeur qui brasse légèrement par le refoulement léger de l’eau dans le bac.

Eclairage :

– Deux rampes Teszla (Giesemann) (66W chacune, 10 leds blanches – 4 leds bleues 465/485nm – 4 leds royales bleues 450/465nm – 2 leds spéciales) le tout piloté grâce à contrôleur bluetooth permettant de contrôler les rampes via smartphone ou tablette

Chauffage / Ventilation:

300W Eheim,

Contrôleur de température : Hobby Pro

Chauffage réglé sur 25° la nuit, 26° en journée;

Rampe de ventilateurs Grotech, avec 6 petits ventilateurs, plutôt silencieuse même à pleine puissance. Les ventilateurs se déclenchent au delà de 27,5°

IMG_4840

Maintenance :

 

– Pompes doseuses :

7 canaux Grotech. Les produits utilisés sont les produits Grotech (Calcium, Magnésium, Kh, oligo-éléments, Acides aminés)

– Changements d’eau :

25L toutes les deux semaines.

Sels utilisés : Instant Ocean (40%) + Red Sea Coral Pro (60%)

Je profite du changement d’eau pour remuer légèrement le sable et mettre les saletés en suspension pour en siphonner une partie, le reste partant dans les filtres

– Pierres vivantes :

Environ 35kg de PV provenant du précédent bac, pas de rajout.

Les PV sont surélevées via des Replicas (comme ça les Alpheus peuvent s’en donner à cœur joie pour creuser des galeries sans risque pour le décor). J’ai essayé de faire un décor plus aéré par rapport à mon ancien bac, notamment à l’arrière pour permettre d’accéder facilement, et surtout éviter les zones mortes car j’avais un bon paquet de sédiments qui s’étaient accumulés avec un décor trop compact …

De ce fait les PV ne sont pas collées sur la vitre, il y a un espace de 5/10cm entre les PV et la vitre du fond (ce qui permet aux poissons de naviguer autour des îlots ce qui n’est pas plus mal pour eux !)
– Sable :

Après avoir longuement hésité pour partir sur du sable noir, j’ai opté pour du sable blanc bora bora (pwahhhh que c’est long à rincer !!). J’aime bien le côté esthétique de ce choix : les rampes d’éclairage sont blanches, sable blanc, meuble blanc.

– Autres produits :

Ajout à chaque changement d’eau des produits Prodibio : Coral Vits, Bioptim, Bio Digest.

Nourrissage des coraux : Reef Booster, PhytoPlan, Zooplan, Cyclop Eeze, Reef Pearls, Coral V Power, Coral Energizer, et je dois en oublier ^^ 1H avant l’extinction du bac, je mélange le tout dans un peu d’eau du bac puis je verse le mélange dans le brassage pour une bonne dispersion (tout en prenant soin de couper l’écumeur pour la nuit)

Nourrissage des poissons : Algue nori une fois par semaine

En alternance :

Une semaine granulés / paillettes Ocean Nutrition (comme ça les poissons sont habitués en cas d’absence à ce type de nourriture qui passe parfaitement dans le distributeur de nourriture)

L’autre semaine avec un mélange de ce qu’on peut trouver en produits congelés dans le commerce : artémias, mysis, krill, daphnies, cyclops, vers de vase, œufs de homards, moules et coques hachées, épinards, micro planction. Le tout mélangé à un peu de vitamines (Atvitol de JBL) et de cyclop eeze. Ce mélange profitant aussi bien aux poissons de petites et grosses tailles, qu’aux coraux LPS.

Population :

– Invertébrés :

2 lysmata amboinensis, 2 lysmata debellius, 2 crabes neopetrolisthes oshimai, 2 ophiures superba, un mix d’escargots (Astrea, porcelaines, tectus, strombus, nassarius), 2 alpheus qui me retournent le sable régulièrement, plutôt pratique pour garder le sable blanc du coup, ainsi que 2 étoiles de mer archaster typicus pour remuer le sable également.

img_4257

– Poissons : 

4 clowns (2 percula « normaux » et 2 « blacks », demoiselles (sur un groupe de 7 à la base …), un hexataenia, un gobiodon okinawae, un flavescens, un hepatus (je sais c’est plus que limite pour le volume, mais il fallait bien faire passer la pilule de l’agrandissement auprès du CAF, et quand il deviendra trop gros zouuuu dans un plus grand bac !), un stonogobiops nematodes en symbiose avec une alpheus, un cryptocentrus cinctus en symbiose avec une autre alpheus, un gramma loreto, 1 halichoeres chloropterus, 1 meiacanthus smithii, et je pense que c’est déjà pas mal vu que je dois être en légère surpopulation …

– Coraux :

La liste est longue,  j’ai essayé de faire un habile mélange entre coraux mous et coraux durs (avec LPS et SPS), je vous laisse vous amuser à tous les identifier ^^.

IMG_7680

Description :

Pour avoir eu trois bacs cubiques auparavant, j’ai voulu profiter d’avoir un bac en longueur pour faire deux îlots de deux tailles différentes avec un chemin au milieu (ça doit être mon ancien côté aquascapeur qui ressort ^^).

Cette disposition permet de placer des coraux à différents niveaux de hauteurs, et sur tous les côtés des îlots.

Cela permet de délimiter des territoires pour certains poissons, d’autres en profitant pour naviguer d’un îlot à l’autre, et pouvant en faire le tour.

Avec un bac plus grand et un peu plus de profondeur qu’auparavant j’ai pu  résoudre un problème que j’avais sur mon ancien bac : un brassage mal optimisé avec des zones mortes. Le brassage est ici bien plus efficace et il ne semble pas y avoir de zones mortes que ce soit à l’avant ou à l’arrière du décor.

Par rapport à mon ancien bac surchargé j’ai voulu garder ici un décor aéré, et profiter de voir le sable ^^ ce qui implique de ne pas trop avoir de coraux aux sols car ceux-ci ont tendance à être recouvert par les alpheus lorsqu’elles refont le décor (je les soupçonne d’ailleurs d’être en partie coupable de la mort de mes scolymias).

Le bac tourne maintenant depuis un an et j’en suis pleinement satisfait malgré les quelques pertes que j’ai pu avoir (dans la majorité toutes explicables). J’ai pu espacer les changements d’eau qui au départ étaient toutes les semaines pour passer à deux semaines maintenant sans que le bac en pâtisse.

 

Vous pouvez retrouver la galerie photo de ce bac ICI et de ses occupants dans les différentes rubriques de la galerie photos RECIFAL.

12 réflexions sur “ Présentation du 300L Récifal ”

  1. Superbe bac, ton décor est top, je possède moi même le Blau 91l et je compte passer au 300 l bientôt mais en cuve percé…… J’ai toutefois une petite question: je possède 1 teszla 66w et vient d’acheter la seconde+bt d’occasion. Mon problème est que je n’ai pas eu le mode d’emploi du bt, le possède tu ? À tu une photo du bac avec les 2 rampes ? Je pense moi même en acheter une 3eme car apparement la surface d’éclairage est de 50/50 donc tu as un coin sombre non ? Merci de tes réponses

    1. Merci à toi 😉

      Pour le mode d’emploi j’essaye de remettre la main dessus et je te le scan.
      Pour la photo du bac avec les deux rampes tu peux en trouver sur la galerie qui est dédié au bac : http://www.aqua-secret.fr/300l/
      dans l’album du 06-12-2014.

      Effectivement la surface d’éclairage annoncée est de 50×50. J’ai hésité à acheter une troisième rampe pendant un certain temps mais finalement deux rampes me suffisent (une par îlot). Mais il est vrai que les côtés sont moins bien éclairés (du coup j’ai mis des coraux moins exigeants sur les côtés, visuellement cela ne se ressent pas trop cependant).
      Je dirai que tout va dépendre du décor que tu souhaite faire ainsi que des coraux que tu souhaite maintenir.

      1. Merci pour la réponse. Pour les coraux, ce sera comme actuellement du mou et dur, je passe à plus grand pour avoir un espace de nage plus important et donc avoir les poissons qui vont bien…

      2. Tu as bien raison !
        Si tu opte pour les mêmes dimensions au niveau de la cuve cela laisse un bon espace de nage et cela permet également aux poissons un peu plus territoriaux de s’approprier un espace. J’aime bien observer mon bac, voir les labres passer d’un îlot à l’autre, voir le flav et l’hepatus nager un peu partout dans le bac etc. Que du plaisir :)

  2. Bonsoir, j aurai une question, concernant l’ecumeur Tunze 9012 DC, niveau bruit, cela donne quoi ? est ce que c’est un écumeur « silencieux » ?
    merci d’avance !
    super bac !

    1. Hello,
      Très satisfait pour ma part niveau bruit, le bac étant dans mon salon je trouve l’écumeur relativement discret de ce côté (il faut dire qu’il est couvert par la pompe de brassage vortech). Je le trouve plus silencieux que le 9006 que j’ai pu avoir auparavant.
      Par contre chez un ami il fait un peu plus de bruit que chez moi (rien de méchant).
      Et comme cela est important également, l’écumeur est plutôt efficace je trouve, surtout vu la population du bac !

      1. Merci de ta réponse, jamais eu de soucis avec cette écumeur en gros :) ?
        je pense le mettre sur un volume de 250L, orienté plutôt sps, tu penses qu il ne sera pas limité ? merci d’avance !

      2. Non jamais eu de soucis et très satisfait par rapport aux autres modèles internes que j’ai pu avoir.

        Le bac de mon ami dont je parlais doit faire dans les 200/250L de mémoire, et orienté SPS avec quelques LPS. Les coraux sont superbes et la pousse rapide (grrr je suis jaloux mais il ne faut pas lui dire ^^). Donc je dirai pas de soucis, tu peux y aller 😉

    1. Merci, également 😉
      Et surtout bon achat !!
      N’hésite pas à faire un retour si ça peut aider d’autres internautes à se décider 😉

      1. Alors, petit retour sur l’ecumeur 9012 de chez Tunze, je confirme très bon matos monté sur un 250L brut, eau claire, très silencieux, belle écume ! bref un paradis !

        j’aurai une petite question pour Hideki, concernant ton réglage au niveau de la visse d’air et de la hauteur d’immerssion de l’ecumeur dans l’aquarium ?
        car moi la visse d’air est casiment ferme à fond sinon au niveau du godet cela déborde, et il utile d’essayer d’ouvrir à fond l’air afin de maximiser son potentiel pour faire chuter au plus bas les taux de No3/Po4, en jouant sur la quantité d’eau dans l’ecumeur et donc sur sa hauteur d’immerssion ? merci d’avance !

      2. Merci pour ton retour.

        Pour répondre à ta question :
        – il vaut mieux bien placer l’écumeur concernant la hauteur d’immersion car sinon tu risque de te retrouver avec pas mal de microbulles dans le bac (enfin c’était le cas sur les anciens modèles). Concernant l’ouverture de la vis d’air cela va dépendre de la production d’écume et donc de la pollution dans ton bac (on conseille d’avoir une écume marron claire / marron foncée, type thé). Si l’écume est trop claire il vaut mieux resserrer un peu la vis.
        Sur mon bac elle est loin d’être ouverte à fond, sinon effectivement le godet se remplit très rapidement (sur les anciens modèles que j’ai pu avoir j’étais quasi à fond, c’est bien pour cela que je trouve ce modèle plus efficace).
        Par contre certains facteurs peuvent faire varier l’écumage (changement de ouate, nourriture abondante).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *