Fertilisation : Algoflash

algoflash

Nombreux sont ceux à avoir utilisé ces engrais avant moi, je ne prétend pas apporter quelque chose de nouveau, mais juste faire part de mon expérience personnelle, et peut être en convaincre quelques uns parmi vous de se lancer dans l’aventure.

Cet article aura vocation à présenter deux engrais Algoflash : le reverdissant anti-chlorose ainsi que le régénérateur oligo-éléments.
En plus d’une présentation générale je vous ferai part de mon observation et expérience personnelle avec ces deux engrais maintenant que j’ai un minimum de recul sur leur utilisation.

IMG_3083

Pour commencer, il convient de préciser qu’il ne s’agit pas là d’engrais destinés à l’usage aquariophile. Certains en ont fait un usage détourné et il se révèle que leur utilisation en milieu aquariophile est concluante.

Pourquoi utiliser ces engrais me direz vous alors que l’on dispose déjà de nombreuses gammes d’engrais spécialement prévus pour nos aquariums.
Plusieurs raisons peuvent être invoquées :

– pas de danger pour les poissons et crevettes tant que les dosages sont respectés.
– le faible coût, prenons par exemple l’anti-chlorose, le flacon de 500mL coûte aux alentours de 7€, je vous mets au défi de trouver un engrais aquariophile de la même contenance au même prix.
– il s’agit là d’engrais concentrés, le dosage ne sera pas le même que pour un engrais aquariophile, ainsi on ne videra pas le flacon en deux mois. Avec un flacon de 500mL d’anti-chlorose, on peut tenir largement plus     d’une année sur un bac d’une contenance de 300L.
De plus, sur les notices des engrais aquariophiles sont conseillés des dosages un peu farfelus qui nous poussent à vider le flacon en quelques semaines, ceci afin d’en racheter régulièrement.

Bref vous l’aurez compris la raison principale sera le rapport qualité / prix.

Passons à la présentation de chacun des deux Algoflash que j’utilise.

Algoflash Reverdissant Anti-chlorose :

IMG_3088

Cet engrais est utilisé essentiellement afin de faire des apports en Fer.

Son utilisation sera d’autant plus recommandée lorsque des signes de chlorose (jaunissement des feuilles) se feront ressentir sur les plantes.

Composition :

Pas grand chose d’indiqué sur le packaging  2% de fer chélaté par EDTA. Engrais contenant des oligo-éléments …

Observations :

Concernant la pousse des plantes, rien à redire, toutes poussent parfaitement et rapidement. Aucun signe de chlorose à signaler, les plantes sont bien vigoureuses. Les plantes rouges quant à elles sont très bien colorées. Bref rien à redire là-dessus.

Concernant d’éventuelles algues : rien à signaler en cas de dosage normal. Par contre en cas de surdosage les vitres peuvent se couvrir d’algues vertes assez rapidement, un bon changement d’eau et tout rentre dans l’ordre.

  • Algoflash Régénérateur Oligo-éléments

 IMG_3087

Cet engrais sera utilisé pour compléter l’autre Algoflash car ce dernier est incomplet pour un usage aquariophile si on veut apporter aux plantes tous les éléments dont elles ont besoin pour leur photosynthèse.

Composition : bon là il y a déjà plus à dire ^^
N.P.K. = 2.1.2 avec oligo-éléments. 2% d’azote total dont 1,5% d’azote nitrique, 0.5% d’azote ammoniacal. 1% d’anhydride phosphorique soluble dans l’eau. 2% d’oxyde de potassium soluble dans l’eau
oligo-éléments solubles dans l’eau : 0,040% bore, 0,009% cuivre, 0,300% fer séquestré par DTPA, 0,07% manganèse, 0,030% molybdène, 0,030% zinc.
Autant l’avouer je ne connais pas tout ce qu’il y a là dedans ^^

Observations :

Concernant la pousse des plantes rien à dire, ça pousse toujours aussi bien ^^

Concernant d’éventuelles algues : c’est sur ce point là que je vous mettrais en garde, c’est un engrais très concentré, et un mauvais dosage peut se révéler désastreux, bien plus que l’Anti-chlorose. Ainsi au moindre surdosage verra-t-on apparaître certaines algues disgracieuses et assez difficiles à enlever. Faire de bons changements d’eau pour rétablir l’équilibre du bac et enlever les feuilles les plus atteintes et tout devrait rentrer dans l’ordre.

En résumé je suis totalement satisfais de ces deux engrais. Certes j’ai un peu galéré au début pour bien maîtriser les dosages et ne pas avoir d’algues, mais maintenant que tout est rentré dans l’ordre je ne changerai de fertilisation pour rien au monde !

Je ne donnerais pas de dosage pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas de règle stricte. Le dosage va dépendre de plusieurs choses : le taux de fer initial du bac, la densité de plantation, les plantes elles même qui ne seront pas toutes aussi gourmandes, l’équipement du bac (d’un bac à l’autre les conditions de maintenance n’étant pas les même les plantes n’absorberont pas les nutriments dans la même quantité), une éventuelle injection de co2, la présence d’un sol nutritif etc.
Ainsi je trouve cela un peu farfelu ceux qui préconisent tel dosage pour tel litrage … certes cela peut donner un ordre d’idée mais ne constituera pas la règle d’or à suivre les yeux fermés.

Malgré tout, je vous conseillerais d’utiliser une pipette ou seringue pour effectuer vos dosages afin d’obtenir un minimum de précision. Pour ma part j’utilise une seringue graduée de 0,01 à 1mL ce qui permet une grande précision pour jouer au petit chimiste en herbe ^^

5 réflexions sur “ Fertilisation : Algoflash ”

    1. utilisez vous toujours le vilmorin plante verte? j’aimerais l’essayer au vu de la pénurie de l’algoflash la ou j’habite

    1. Bonjour.
      Je vous avoue que je me suis surtout basé sur l’observation pour déterminer les dosages. Le plus simple sinon serait d’acquérir un test pour le fer.

      Après son la densité de plantes dans votre bac ainsi que l’équipement (co2, éclairage) vous pouvez vous baser sur mes dosages (divisé par 2 puis augmenter progressivement) en guise de départ puis ajuster selon la réaction des plantes et éventuellement des algues…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *